Recherche dans le site

 

 

 

 

 

Accéder à la liste par AUTEUR

 

Accéder à la liste par TITRE

 

La page des livres non encore listés

 

L'ouvrage précédent :
Comment l’Amérique veut changer de Pape

L'ouvrage suivant :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visionnaire de l'invisible
La littérature

 

Des hommes qui lisent
Édouard Philippe - JCLattès 2019

 

Des hommes qui lisent

Edouard Philippe, premier ministre de la France sous la présidence de E. Macron, se présente dans Des hommes qui lisent comme le ‘produit des livres qu’il a lus.’

Edouard Philippe  a commencé à écrire ce livre en 2011. Il pensait écrire un livre sur une politique publique de la lecture. Il pensait le terminer rapidement. Mais réfléchir  à la lecture, c’est penser à des écrivains, à des livres et comprendre progressivement leur démarche et la part qu’ils ont prise, sombre et lumineuse. Finalement, son œuvre est le récit d’un homme qui s’est enrichi par les livres qui l’ont façonné.  « Tous ces livres, toutes ces heures passées à accumuler des connaissances, à découvrir des histoires et des époques et des milieux, à oublier tout le reste, à vibrer et à m’indigner, à passer le temps parfois, à jubiler aussi m’a construit. » (p 17) 

L’essentiel pour  Edouard Philippe  « est la lecture comme moyen de se construire, de s’élever, de se former, de découvrir, d’échanger et de réussir. » (p 21)
Pour l’ancien maire du Havre, la politique culturelle était une priorité car les livres relient les hommes, sont l’instrument de la liberté et l’écriture étant son expression. Il n’est pas étonnant que la population du Havre ait bénéficié d’une politique culturelle innovante. Il suffit de citer quelques extraits de son livre pour s’en convaincre :

« La culture, c’est la rencontre entre un individu et une œuvre… la culture est, au fond, une rencontre. » (p 80)
« La littérature est un moyen précieux d’appréhender l’altérité. » (p 103)
« La lecture est un temps de silence et des tête-à-tête intime avec un auteur. » (108)
 « Lire, c’est prendre de la distance, acquérir une vision, se constituer tout au long de sa vie. » (p 213)
« Un livre est une arme redoutable qui peut changer les esprits… Accéder à la lecture, c’est se doter d’une arme formidable : le droit d’imaginer, le droit de penser par soi-même et le droit de savoir. » » (p121)

Janvier 2020 - R. Pousseur

 

Le site de l'éditeur

 

Haut de page